Notre caméra impudique s’est posée das une fête un peu spéciale. La scène se passe chez Jenny, une libertine britannique pas comme les autres. Vous l’aurez compris, il s’agit ici, dans ce reportage, d’une partouze entre hommes travestis. L’organisateur (ou organisatrice) de la soirée nous a convié à venir filmer cette orgie entre un homme et trois représentant(e)s du 3ème sexe.

Extrait vidéo gratuit : partouze entre travestis

Alors que Jenny s’empale littéralement sur la vite du seul « homme » présent cet après-midi là, deux travestis s’amusent l’un avec l’autre. Bientôt, les quatre participants vont se mélanger dans une orgie de sexe particulièrement décontractée.

télécharger le reportage complet

La suite de cette vidéo, qui dure plusieurs heures, se trouvent entièrement sur notre site. On y trouve également de nombreuses autres fêtes filmées chez Jenny

Hétérosexuels et travestis

avant et après la partouze et la réalisation de cette vidéo, il nous a été possible de nous entretenir avec chacun des trois travestis qu’on y voit. A notre grand étonnement, l’un d’entre eux se revendique, avant de passer au maquillage, comme un pur hétérosexuel. « Quand je suis en homme, j’aime les femmes. J’aime leur peau, leurs seins, leurs fesses. Je suis alors 100% hétéro. Quand je me transforme en femme, j’aime les hommes. Je suis alors tout aussi hétérosexuel ».

actif passif

Une ambivalence que confirme Jenny, notre hôtesse : « il y a plein de travestis qui se contentent de se changer en femmes. La sexualité n’a, a priori, rien à voir là-dedans. Certains n’ont aucun rapport sexuel que ce soit quand ils sont en femmes. D’autres couchent avec leurs compagnes. D’autres participent à mes fêtes. Chacun fait ce qu’il veut ».

Les « travelos » se retrouvent entre eux

Cette complexité du sexe transgenre, nous la retrouvons dans la partouze elle-même. On aurait pu s’attendre à trouver un homme non travesti actif et trois travestis passifs. Les choses s’avèrent beaucoup plus compliquées que ça. En effet, on ne peut résumer les choses par les termes « actif » et passif ». Ce qui explique, d’ailleurs, la complémentarité sexuelle entre les trois transgenres.

partouzes de travestis

« On se retrouve entre travelos » explique Jenny  » parce qu’on se comprend, entre travestis. Sur le plan sexuel, on pourrait se dire que ça ressemble à du saphisme, mais ce n’est pas tout à fait le cas. Nous partageons la même sexualité, les mêmes envies et la question de savoir qui est actif et qui est passif ne nous intéresse pas, en réalité ».

De fait, les orgies de chez Jenny sont courues par toutes sortes de personnages. On y trouve même des femmes travesties en hommes, quelques fois. Nous en sommes quittes pour revoir quelques clichés.

https://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-entre-travestis.jpghttps://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-entre-travestis-240x240.jpgTAC Amateursvidéos3ème sexe,gay
Notre caméra impudique s'est posée das une fête un peu spéciale. La scène se passe chez Jenny, une libertine britannique pas comme les autres. Vous l'aurez compris, il s'agit ici, dans ce reportage, d'une partouze entre hommes travestis. L'organisateur (ou organisatrice) de la soirée nous a convié à venir...