Nous voilà donc arrivés à l’étage. Et cette fois, pas de doute, la soirée a tourné à la partouze échangiste. Dans toutes les chambres, des couples entièrement nus s’amusent entre eux. On entend des râles de plaisir qui débordent dans le couloir central. Et comme on est un peu voyeurs, on va s’attarder dans l’embrasure des portes, pour ne pas en rater une miette.

lire la 1ère partie

Au premier étage : échangisme classique

La première chambre est plutôt vaste. Et pourtant, les couples qui y partouzent joyeusement se trouvent plutôt serrés. On compte rapidement : 1,2,3… Oui, il y a bien là cinq couples. Difficile de s’y retrouver quand on se pose la question de savoir qui est avec qui. A vue de nez, je dirais que deux couples se sont échangés les partenaires et que les trois autres ont commencé à baiser en attendant un rapprochement.

partouze échangiste

Mais il nous faut nous écarter : une jolie blackette et son mari veulent entrer dans la pièce. Voilà l’occasion rêvée d’aller reluquer ce qui se passe dans la deuxième chambre. Plus petite, elle accueille deux couples qui pratiquent l’échangisme dans sa forme la plus simple: madame A baise avec monsieur B, et inversement. Ces quatre là ne semblent pas disposés à ce qu’on les rejoigne. Alors que Nabila et Fred, notre couple d’amis, commencent à s’impatienter.

Au grenier : la partouze hard

Inutile de tenter notre chance, donc, dans les chambres du premier : les lits ont été pris d’assaut par les partouzeurs et partouzeuses. Tous les six, nous prenons donc le petit escalier de bois qui conduit au grenier. La scène que nous y trouvons est à couper le souffle. Ça baise littéralement dans tous les coins ! Certains couples sont même en train de s’ébattre à même le sol, n’ayant pas trouvé, apparemment, un matelas pour les accueillir !

partouze multicouple

Mais il en faut plus à Fred pour se décourager. Il se contorsionne, il se démène et trouve finalement un coin de matelas, certes, un petit peu étroit pour six, mais après tout, une partouze est une partouze ! Tous échauffés par l’ambiance, nous finissons bien vite à poil. Indiana suce Fred tandis que le troisième homme lui offre un cunnilingus.

De son côté, John se trouve occupé par Nabila et l’autre femme. Très vite, la beurette lui met une capote et s’enfile en amazone sur sa bite, tandis que l’autre libertine s’est carrément installée sur son visage. Notre partouze à six est vraiment lancée. Mais ce n’est qu’un commencement.

Promiscuité d’une partouze privée

Car, malgré la vaste demeure louée pour l’occasion, le nombre de couples échangistes présents pousse à la promiscuité. Et tandis que nous étions occupés dans une orgie à trois couples, d’autres nous rejoignent. Pour John, c’est le pied : il ne sait plus où donner de la tête. Des seins, des fesses, des bouches : il a de quoi s’amuser. Pour Indiana, les choses sont un peu plus compliquées, car certains hommes se montrent un peu possessifs.

Une grande respiration, et Indiana parvient à reprendre le contrôle de la situation. Désormais, elle fait face à Nabila, avec qui elle adore gouiner un peu. Il va nous être difficile de décrire la suite de la partouze. Dans le tourbillon des événements, il devient complexe de retrouver une chronologie. On peut cependant résumer les choses ainsi : John pense avoir coquiné ce soir-là avec six ou sept femmes différentes ; pour Nabila, il s’agit de huit hommes et trois libertines.

couple échangiste allemand

Finalement, nous redescendons vers le buffet et la piste de danse. Une pause s’impose, comme on dit. Mais la nuit est loin d’être achevée. Après nous être restaurés, le temps de remarquer que la partouze a atteint la piste de danse elle-même, nous remontons au grenier. Où l’on constate que le libertinage reste intense.

Attention : il ne s’agit pas pour nous de dire que chaque soirée multicouple se déroule ainsi. Nous vous faisons part ici de notre expérience d’une et d’une seule orgie de ce type. Nous vous raconterons sans doute ici la prochaine.

Lexique sexe

Cette soirée libertine privée est l’occasion d’évoquer quelques mots et concepts propres au libertinage. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voici quelques termes utiles.

échangisme classique : se dit d’une relation échangiste de type 2+2. Monsieur A coquine avec madame B, tandis que monsieur B coquine avec madame A.

partouze : dans le milieu libertin, ce mot est souvent péjoratif. Toutefois, on l’utilise souvent pour décrire une orgie de sexe impliquant plus de quatre partenaires.

http://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-multicouple.jpghttp://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-multicouple-150x150.jpgIndiana & Johnreportageséchangisme,libertinage
Nous voilà donc arrivés à l'étage. Et cette fois, pas de doute, la soirée a tourné à la partouze échangiste. Dans toutes les chambres, des couples entièrement nus s'amusent entre eux. On entend des râles de plaisir qui débordent dans le couloir central. Et comme on est un peu...