Au départ, cela ne devait n’être qu’un reportage dans le plus gros sexshop de Nancy. Accompagnés de Thérèse, notre reportrice libertine, nous devions offrir aux clients un show porno amateur. Mais les acteurs qui devaient venir s’occuper de la belle MILF ne sont jamais arrivés. Qu’à cela ne tienne. Thérèse, chaude comme la braise et comme à son habitude, décide de s’exposer elle-même en vitrine. Par la libertine alléchés, les clients rappliquent et vont vivre une partouze avec notre star du X libertin.

Extrait vidéo gratuit : partouze avec les clients du sexshop

En attendant les acteurs supposés venir lui offrir un gangbang, Thérèse s’ennuie. Excitée comme une puce, elle se propose de s’exhiber dans la vitrine du sexshop. Le vendeur, à la caisse, l’y autorise à condition de rester décente. En quelques minutes, des hommes débarquent. Ils veulent comprendre ce qui se trame ici. Ils ne vont pas le regretter. La MILF leur propose de se mettre à l’aise. Elle commence à les sucer. Puis, on distribue des préservatifs. Et la partouze peut commencer.

télécharger le reportage complet

Les clients et le gangbang

Quelques réflexions me viennent au sujet de ce gangbang improvisé par Thérèse dans ce sexshop. Le premier a trait à la question de l’anonymat. Pour tout vous dire, de nombreuses libertines se manifestent auprès de nous pour tourner dans des vidéos. Mais une majorité d’entre elles tient à conserver cet anonymat. Chez les clients du sexshop auxquels Thérèse a proposé cette partouze (tous, sans exception !), cette question de rester anonymes se pose très différemment.

D’abord, il y a ceux qui veulent un masque. Il s’agit de la majorité. On imagine très bien les différentes raisons qui les poussent à vouloir se dissimuler. Ensuite, il y a ceux qui s’en foutent. L’idée de revêtir un masque ne leur est même pas passé par la tête. Sans doute pratiquent-ils le libertinage aux vues et aux sus de leur entourage. Mais, enfin, il y a ceux qui, après mûres réflexions, ont opté pour apparaître dans cette vidéo à visages découverts. Ils se montraient fiers de pouvoir baiser avec notre libertine. Et voulaient sans doute pouvoir prouver leur histoire à leurs potes.

Mais cette question n’est pas la seule qu’a mis en lumière la performance de Thérèse. Celle de l’érection s’annonce vite centrale. Une petite minorité des clients du sexshop va refuser de partouzer. Quand on leur demande pourquoi, la question de la bandaison se pose clairement. Il n’est pas facile de bander sur commande, encore moins quand on ressent la pression d’une caméra.

Dogging et lieux de sexshop

Toutes ces questions, bien entendu, Thérèse n’en a cure. Il faut dire que la MILF a l’habitude du dogging. Lors d’une discussion, alors qu’on attendait encore les hardeurs (panne de voiture !), la libertine s’est ouverte à nous sur sa pratique du gangbang et du dogging. Elle a nous a expliqué pourquoi elle préférait les lieux de sexe, comme ce sexshop, pour pratiquer l’exhibition hardcore.

Pour elle, aucun doute : on ne peut prendre le risque de s’exposer devant des gens qui ne l’ont pas voulu. Ou qui pourraient se montrer choqués. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on la retrouve systématiquement dans des lieux de sexe. Vous avez l’impression de l’avoir déjà vue quelque part ? Rien que de très normal, puisqu’on la retrouve dans ces pages au club La Tentation de Prémesques ou encore sur la plage libertine du Cap d’Agde.

Le JM Store, sexshop à Nancy

Enfin, je vous dirai quelques mots sur le JM Store de Nancy. D’une part, parce que ce sexshop fait partie de la grande famille Jacquie & MIchel. Mais aussi parce que ce lieu n’est pas qu’un simple sexshop. On y organise régulièrement des événements. La venue de Thérèse devait faire partie de ces manifestations.

Certes, l’absence de nos acteurs et la libido incommensurable de la libertine en ont fait une partouze. Mais ce n’est pas plus mal ainsi. Finalement, tout est bien qui baise bien.

http://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-sexshop.jpghttp://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/partouze-sexshop-240x240.jpgJacquie & Michelvidéosexhibition,gang-bang,libertinage,sextoys
Au départ, cela ne devait n'être qu'un reportage dans le plus gros sexshop de Nancy. Accompagnés de Thérèse, notre reportrice libertine, nous devions offrir aux clients un show porno amateur. Mais les acteurs qui devaient venir s'occuper de la belle MILF ne sont jamais arrivés. Qu'à cela ne tienne....