Lors d’une de mes sorties libertines avec mon homme, j’ai fait la connaissance de Léa & Thomas, un jeune couple charmant, vite devenu le centre d’attention de tous les clients et clientes du club. A mon grand étonnement, les deux tourtereaux ne comptaient pas seulement s’encanailler.

Au contraire, alors que nous avions entamé une partie de jambes en l’air avec des personnes de nos âges, nos deux apprentis échangistes sont venus nous rejoindre. Depuis, j’ai gardé le contact de ce couple échangiste hors-normes. Léa a 19 ans, Thomas compte 20 printemps. Alors, comment peut-on devenir échangiste aussi jeune ? Je leur ai posé la question, tout simplement.

NB : les photos de couverture et dans l’interview ne sont que des illustrations

Jeunes et déjà libertins

Selena – Comment avez-vous décidé de fréquenter les clubs échangistes ?

Thomas – Nous sommes ensemble depuis un moment déjà. En fait, nous sortons ensemble depuis le début du lycée. Nous sommes tombés amoureux en seconde. Et, depuis le début, nous nous sommes promis l’un l’autre de ne pas tomber dans la jalousie. Durant tout le lycée, nous avons eu des aventures libertines avec des filles et des mecs du bahut. A la majorité de Léa, elle a voulu visiter un club échangiste.

jeune couple libertin

S – Si jeune ? Les plans cul spontanés ne vous suffisaient pas ?

T – Non, elle voulait voir le libertinage de près. Moi, ça m’allait très bien comme ça, mais Léa a insisté.

Léa – Je regardais des films de cul en cachette, depuis très longtemps. Et ceux qui me plaisaient vraiment se passaient dans des clubs libertins. J’avais trop envie de voir ce qui s’y passait vraiment. Je voulais savoir aussi si j’étais une tordue, une nympho ou s’il existait vraiment un monde où le sexe n’est pas un problème.

S – Tu te sens différente des autres filles de ton âge ?

L – Non, plus maintenant. Mais, tu sais, ça s’est vite su qu’on partouzait au lycée. Et j’ai perdu pas mal de copines quand elles l’ont appris. A cet âge, tout le monde juge tout le monde. Je suis un peu devenue la salope du lycée. Alors, je rêvais du milieu échangiste, où tout cela est normal.

Un jeune couple en club échangiste

S – Vous n’avez pas été déçus ?

L – Pas du tout ! Bien au contraire ! Au départ, le videur m’a un peu vexée en nous demandant nos pièces d’identité. Mais bon, ça arrive encore souvent. Il faut dire que je venais vraiment de fêter mes 18 ans. Il a été obligé de faire le calcul (ils rigolent, avec un regard complice). Mais cette expérience m’a (elle se corrige), nous a époustouflés.

T – Il y avait vraiment un monde où le sexe est normal, tranquille, sans soucis.

L – J’ai vécu ce soir-là une vraie révélation. Au tout début, on se trouve un peu gênés. Et puis, les choses se libèrent, d’un coup ! Certains couples plus âgés nous ignoraient, en pensant que nous n’étions pas là pour l’échangisme. Et puis un couple de la vingtaine nous a invité à danser. Puis à partouzer !

jeunes échangistes

S – Vous ne cherchez pourtant pas que des gens de votre âge ?

L – Non, ce sont les couples plus âgés qui nous ignorent parfois. Je pense que certains culpabilisent à partouzer avec un jeune couple. Mais nous sommes majeurs et consentants (elle rigole) et quand un couple nous plaît, on ne regarde pas son âge. Tu en sais quelque chose ?

Mélangisme, échangisme, triolisme et compagnie

S – Oui, j’ai vu ça. Et je dois bien dire que j’ai été surprise…

T – Et même un peu gênée, je crois. Mais franchement, ça nous plait de surprendre notre monde. Quand les échangistes voient débarquer un jeune couple, en général, ils se disent que ce n’est pas pour eux. Certains pensent que c’est moi qui pousse Léa. Mais, honnêtement, elle est beaucoup plus libertine que moi.

L – Et j’en suis fière !

S – Pourquoi ne pas avoir commencer par le mélangisme ?

L – On ne savait même pas que ça existait. Et puis non, on ne vient pas en club libertin pour se fixer des limites.

S – Vous pratiquez aussi le triolisme, la pluralité masculine ?

L – Non. Enfin si ! On a déjà eu des plans à trois avec une fille. Mais c’était avant les clubs échangistes. Sinon, pour le gangbang et les trucs comme ça, on va attendre un peu. Ce n’est pas que je me trouve trop jeune. Mais je n’en ai pas super envie pour le moment. Et il faut bien se garder des trucs à essayer pour quand on sera plus vieux !

S – Donc, vous vous fixez quand même des limites ?

L – A part le sadomaso, non, aucune. On laisse juste l’envie venir à nous. On a encore plein de choses à explorer. On veut en garder quelques-unes pour les années à venir. Franchement, je suis dingue de Thomas. Je veux passer le reste de ma vie avec lui. Si on fait tout maintenant, on risque de s’ennuyer, par la suite.

Les fantasmes d’un jeune couple libertin

S – Il vous reste donc des fantasmes ?

T – Oui, bien sûr ! Plein, même ! Moi, j’aimerais aller faire un tour au Cap d’Agde. Tout le monde nous en parle. Ça a vraiment l’air génial. Mais Léa a peur que de vivre à poil toute la journée, ça détruise un peu le charme.

L – Le naturisme ne me fait pas peur. Je ne suis pas pudique, comme fille. Mais je crains que la nudité + le sexe, ce ne soit pas le top. Mais je dois me tromper. Tout le monde nous le conseille.

S – Effectivement, tu n’es pas pudique. Mais vu comme tu aimes le sexe et comme tu es jolie, tu as du penser à faire une carrière dans le porno ? Ou comme animatrice webcam ?

L – Ah non, je ne vends pas mon cul. Le sexe, c’est pour le plaisir. Je suis jeune et j’ai plein de projets. Et Thomas aussi, d’ailleurs. Je fais des études de lettres classiques et lui de biolo. Il n’y a pas que le libertinage dans la vie.

S – Et vous n’avez pas peur que le libertinage détruise votre histoire d’amour ?

T – Non, on sait ce qu’on fait. On est même de plus en plus amoureux. Et, au pire, nous avons 20 ans. Combien de couples de cet âge là tiennent toute la vie ? Je crois qu’on va vivre toute notre vie ensemble. Mais si ça devait arriver, une rupture…

Elle l’embrasse sur la bouche et lui caresse la joue.

http://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/jeune-couple-echangiste.jpghttp://www.sexplorateur.com/wp-content/uploads/jeune-couple-echangiste-240x240.jpgSelena libertineinterviewsclubs libertins,échangisme,générations,libertinage
Lors d'une de mes sorties libertines avec mon homme, j'ai fait la connaissance de Léa & Thomas, un jeune couple charmant, vite devenu le centre d'attention de tous les clients et clientes du club. A mon grand étonnement, les deux tourtereaux ne comptaient pas seulement s'encanailler. Au contraire, alors que...